A$AP Rocky rentre aux États-Unis

0
16
A$AP Rocky quitte le tribunal après le troisième jour de son procès à Stockholm, le vendredi 2 août 2019. Photo: Fredrik Persson/TT News Agency via AP

Le rappeur A$AP Rocky et deux autres suspects américains ont été temporairement libérés de prison en Suède. Leur retour aux États-Unis est prévu pour vendredi, le jour où les juges statueront.

Le tribunal de district de Stockholm a libéré Rakim Mayers, ainsi que David Rispers Jr. et Bladimir Corniel jusqu’au 14 août date à laquelle un verdict est attendu. Ils sont accusés d’avoir battu Mustafa Jafari le 30 juin devant un restaurant du centre de Stockholm.

Un avion privé attendait le groupe à l’aéroport de Stockholm Arlanda pour les ramener aux États-Unis vendredi soir.

Le président Donald Trump, qui était intervenu jusqu’à offrir son soutien à l’artiste, a célébré la nouvelle en publiant sur Twitter: « C’était une semaine rocheuse, rentrez chez vous dès que possible! »

Robert O’Brien, envoyé présidentiel spécial des États-Unis chargé de surveiller les procédures judiciaires, a souligné que Washington « était reconnaissant de pouvoir assister et observer le processus judiciaire » en Suède.

La libération de Mayers intervient après la fin de son procès de trois jours vendredi.

L’un des témoins de l’agression a corrigé son récit à partir des rapports de police initiaux, affirmant qu’elle n’avait pas vu Mayers frapper Jafari avec une bouteille – une question clé sur laquelle le procès s’est concentré. Elle et un ami, témoignant anonymement devant le tribunal de district de Stockholm, ont tous deux maintenu leurs déclarations antérieures à la police selon lesquelles ils avaient vu Mayers et ses partenaires attaquer Jafari.

Le rappeur a plaidé non coupable au début du procès mardi, affirmant qu’il avait agi en légitime défense lorsque Jafari et un autre homme ne les harcelait. Il était derrière les barreaux depuis son arrestation le 3 juillet.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here