Excédé par les agissements de celle qui a été dans le passé l’épouse de R. Kelly, l’avocat n’a pas hésité à pousser un coup de gueule sur les réseaux sociaux.

Depuis l’inculpation de son client, Steve Greenberg est le porte-parole pour R. Kelly sur qui il peut compter pour le défendre. A coup de calomnies dans une récente interview, Andrea Danyell a suggéré a son ex-époux de travailler dans un fast-food pour rembourser la pension alimentaire pour ses enfants.

L’avocat de R. Kelly a tenu à recadrer les choses sur Twitter: « Le blitz médiatique d’Andrea Danyell est plus qu’offensant. Ses accusations sont entièrement fausses. Sa suggestion que R. Kelly travaille dans un fast-food pour la payer est absurde. »

« Elle a été payée d’avance. Voici une idée, au lieu de vivre gratuitement, trouve un emploi! », a écrit Steve Greenberg, furieux de voir qu’elle poursuit sa campagne calomnieuse.

Andrea et sa fille Joann ont critiqué R. Kelly se moquant de savoir de la façon dont il allait la régler le montant, même si cela impliquait de travailler dans un restaurant. « Il y a des emplois partout. Je me fiche de savoir s’il est le premier roi du R&B à travailler chez Del Taco. »

En mars, R. Kelly a été arrêté pour avoir manqué les paiements de quelques mois de pension alimentaire. Il a été libéré de la prison de Chicago après avoir payé 161 633 dollars d’arriérés ainsi que 62 000 dollars de plus en mai.

Le contrat de pension alimentaire actuel du chanteur lui impose de payer à son ex-épouse, avec qui il partage sa fille Joann, âgée de 21 ans et ses fils Jay et Robert Jr., 20 000 dollars par mois.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here