Reuters

Michael Avenatti, l’avocat devenu célèbre grâce à sa représentation de la star du film pornographique Stormy Daniels ainsi que les victimes présumées de R. Kelly, a été accusé mercredi de fraude.

Les procureurs fédéraux à New York ont ​​déclaré qu’Avenatti avait utilisé un document falsifié pour détourner environ 300 000 dollars que Daniels était censé obtenir comme avance d’un contrat d’un livre qu’elle devait écrire. Les procureurs ont déclaré que seulement la moitié de cet argent avait été remboursée.

L’argent détourné par Avenatti, qui représenta Stormy Daniels de février 2018 à février 2019, lui aurait servi à payer toutes sortes de dépenses professionnelles et personnelles, y compris la location d’une Ferrari, selon le procureur.

Ces allégations pourraient valoir à l’avocat une peine allant jusqu’à 22 ans de prison en cas de condamnation.

Il avait été arrêté à New York le 25 mars dernier pour tentative d’extorsion aux dépens de l’équipementier sportif Nike. Il a aussi été inculpé, en avril à Los Angeles, de 36 chefs d’accusation portant sur des détournements de fonds, fraudes fiscales et bancaires et faillites frauduleuses, dont les peines cumulées possibles, en cas de condamnation, atteindraient 355 ans.

Il a toujours clamé son innocence, et avait été remis en liberté en échange d’une caution de 300 000 dollars.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here