Une jeune fille âgée de 14 ans a succombé à ses brûlures à Hyderabad lundi, après avoir été harcelée par ses camarades de classe. Elle s’est immolé par le feu le 2 janvier, suite à des insultes « dégoutantes » sur sa couleur de peau foncée.

Le 30 décembre, deux des camarades de classe l’a provoquent, « puisqu’elle avait la peau foncée, les garçons l’ont harcelée et l’ont insultée, jusqu’à ce qu’elle pleure. » L’un d’eux à tenté de faire chanter la victime, la menaçant de révéler « des choses à son sujet à tous les élèves de la classe ».

Après avoir tenté de s’auto-mutiler, elle a chercher du secours auprès de son principal le lendemain, mais selon la dernière déclaration de la victime, il l’a réprimander et lui a imposer la responsabilité au lieu de prendre des mesures contre ses camarades de classe.

« Le directeur m’a demandé pourquoi je l’avais fait. Lorsque j’ai dit que j’avais essayé de me suicider, ils m’ont demandé si j’étais mental ou stupide, mais il n’a pas accepté ma plainte », avait-elle déclaré au magistrat.

« Le directeur et la direction de l’école n’ayant pas pris son cas au sérieux, elle a tenté de se suicider à nouveau le 2 janvier en s’enflammant au kérosène, chez elle », a déclaré l’enquêteur G. Prashanth.

Elle a subi 45% de brûlures au corps et a succombé à ses blessures lundi.

Une enquête a été ouverte par la police, qui envisage une action en justice contre l’école pour négligence.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here