Invitée de C à vous, Aya Nakamura a commenté l’industrie musicale en France dans lequel elle dit ne pas pouvoir « citer d’artiste noire » dans son enfance. « Je ne dit pas que la France est raciste, loin de la, je dit juste que la France n’est pas habitué à avoir une artiste noire en fait », a souligné la chanteuse a succès. « Parce que moi très vite je me suit rendu compte que c’était pas habituel en général ».

Soulignant que quand elle était « petite j’ai pas eu de modèle noire, enfin je ne peux pas citer une artiste noire en fait quand j’étais petite », ayant provoqué l’étonnement de la chroniqueuse, Nakamura précise, sur le plateau de C à vous, que « les jeunes filles quand elles étaient de mon âge, elles s’identifiaient à Beyoncé, Rihanna, Lauryn Hill, etc… moi je veux dire que quand j’étais petite j’écoutais Lorie, il y avait Amel Bent aussi, il y avait pleins de trucs de télé-crochet, etc, mais de filles noires, black, etc, comme moi, c’est pas un défaut mais je me dis juste que c’est un constat. »

En 2018, Aya Nakamura a fait tomber plusieurs records avec son deuxième album Nakamura. La chanteuse est devenue la première artiste féminine française à voir son album classé numéro un sur Spotify France et Apple Music France. Elle a également réalisé le plus gros démarrage pour une artiste féminine française sur ces deux plateformes. Elle est l’artiste féminine la plus écouté en 2018.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here