Caster Semenya pourra courir provisoirement sans avoir a réglementer son taux de testostérone après la suspension des nouvelles règlementations de l’IAAF par la justice suisse.

Entré en vigueur le 8 mai, le nouveau règlement stipule que certains athlètes présentant une différence du développement sexuel (DSD) doivent suivre un traitement pour faire baisser leur taux de testostérone pendant six mois consécutifs avant de pouvoir participer à une compétition internationale du 400m au mile (1.609m).

La cour suprême suisse qui a suspendu l’application du règlement de l’IAAF offre la possibilité à Semenya de participer aux épreuves féminines jusqu’à la tenue d’une nouvelle audience.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here