L’avocat du chanteur a déposé une requête à un juge pour découvrir toute communication entre l’avocat Michael Avenatti et la procureure du comté de Cook, Kim Foxx.

La requête présentée lundi par Steven Greenberg, souligne les accusations d’extorsion et de fraude portées contre Avenatti, ainsi que sur le rôle joué par Foxx dans la récente décision d’abandonner les poursuites contre l’acteur Jussie Smollett.

Selon l’avocat du chanteur, les déboires d’Avenatti montre que ses messages sont « hautement suspectes » et soutient que l’affaire Smollett démontre que Foxx est « capable d’être influencée ».

La question se pose, quant à savoir si la procureure aurait été influencée, « il y a des questions sérieuses si Kim Foxx a été victime d’intimidation ou tout simplement manipulée par Avenatti et d’autres », a écrit Greenberg dans la requête.

En ce moment, le bureau de la procureure Kim Foxx essuie de vives critiques pour son traitement de l’affaire Jussie Smollett.

Smollett soupçonné d’avoir inventé un crime haineux, et inculpé de 16 chefs pour avoir déposé une fausse déclaration à la police, a vu ses accusations mystérieusement abandonnées.

Michael Avenatti qui représentait les victimes présumées, s’est plongé au beau milieu de l’enquête R. Kelly en février lorsqu’il a annoncé avoir remis une cassette vidéo VHS du chanteur, dans laquelle il abuserait sexuellement d’une fille.

Huit jours plus tard, R. Kelly a été inculpé de 10 chefs d’abus sexuels, impliquant quatre victimes présumées.

Les procureurs ont-ils été intimidés ou manipulés ?

C’est ce que la défense indique, « Nous savons que ce qui s’est passé dans cette affaire est le résultat de sa [Michael Avenatti] pression et de rien d’autre », a déclaré Greenberg. « C’est ce qui s’est passé dans ce cas, une précipitation au jugement, une précipitation à poursuivre, à cause de la pression tous complotés par Michael Avenatti. »

Il a également noté que Foxx s’était récusée de l’affaire Jussie Smollett après avoir communiqué avec des représentants de la famille de Smollett avant que la police l’accuse de simuler un crime de haine contre lui-même.

« Nous avons déjà vu le procureur de l’État Foxx s’entretenir avec des gens au sujet d’affaires en cours ou d’enquêtes en cours. Je veux savoir quelles conversations elle a eues avec Avenatti au sujet de cette affaire, de ces faits et de ce qui s’est passé », a-t-il déclaré.

Plus précisément, Greenberg a déclaré que la cassette dans l’affaire était la même que celle qui avait été retenue pour le procès du chanteur en 2008.

« Il n’ya pas de nouvelle cassette », a-t-il déclaré.

Greenberg a déclaré que les accusations portées contre Kelly concernaient des affaires anciennes qui avaient été déboutées il y a des années.

Il a affirmé que les procureurs avaient uniquement engagé les accusations après la publication du documentaire Surviving R. Kelly, qui décrivait de nombreuses allégations de sévices sexuels et physiques.

Greenberg a qualifié ce documentaire de « travail de haché », chose que le père de l’une des compagnes de R. Kelly a confirmé lors d’un appel téléphonique, affirmant que l’une des réalisatrices « savait que certaines de ces filles mentaient », mais pour une question de coût, « ils ne pouvaient se permettre de modifier le docu. »

Greenberg a également évoqué la question de jurisprudence, puisque Avenatti qui exerce à Los Angeles en tant qu’avocat, n’est pas autorisé à exercer dans l’Illinois, selon les législations.

« D’après la découverte limitée que j’ai vue jusqu’à présent, il est clair que Avenatti représentait des personnes dans le cadre d’une procédure judiciaire, bien qu’il ne soit pas un avocat autorisé dans l’Illinois », a déclaré Greenberg au tribunal.

« Je pense que c’est important parce qu’aussi il y avait cet appel de la procureure, des personnes ont appelées, et si loin de ce que je peux dire, les seules personnes qui ont appelé tout à coup ont fini par avoir Michael Avenatti en tant que avocat. », a ajouté Greenberg. « Je pense qu’il est important de s’assurer que nous savons exactement comment la personne A est arrivée à la personne B est arrivée à la personne C. »

Greenberg a retiré une requête antérieure qu’il avait déposée, demandant au juge l’autorisation pour que R. Kelly puisse se rendre à Dubaï pour y donner des concerts.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here