R. Kelly, au centre, arrive à la cour pénale de Leighton le jeudi 6 juin 2019 à Chicago. AP Photo/Charles Rex Arbogast

L’avocat de R. Kelly a plaidé non coupable jeudi dans un tribunal de Chicago aux 11 nouveaux chefs d’accusation d’abus sexuels.

Les procureurs n’ont pas demandé au juge d’augmenter le montant de la caution pour R. Kelly lors de l’audience.

L’avocat du chanteur, Steve Greenberg, a déclaré après l’audience qu’il ne pouvait pas spéculer sur les raisons pour lesquelles les procureurs avaient porté les mêmes accusations, qui concerne la même victime présumée des quatre femmes qui ont porté une action en justice contre lui.

Cinq charges criminelles d’agressions sexuelles avec circonstances aggravantes sont maintenant retenues contre R. Kelly. Chacune d’entre elles est passible d’une peine comprise entre six et 30 ans de prison.

« C’est la même affaire. C’est juste qu’ils viennent de changer les chefs d’accusation », a déclaré Greenberg devant la presse ajoutant que les accusatrices « n’étaient pas des victimes ».

Ces 11 inculpations sont liées à une agression sexuelle supposée de Jerhonda Pace, qui dit avoir ét mineure quand les faits se sont passés en janvier 2010.

La prochaine audience se tiendra le 26 juin.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here