La 8e joueuse mondiale de tennis, Sloane Stephens, débute ses matinées en examinant minutieusement ses finances.

La jeune femme est très assidue pour la construction de son pécule pour la vie après la retraite. « Je ne dépense pas du tout mon argent, je ne veux pas être vielle et fauchée », a-t-elle expliqué.

« C’est l’une des choses dont je suis très sûr, je ne serai pas fauchée quand je serai vielle. »

Elle se lève tous les matins « pour vérifier mes stocks, je consulte mon compte bancaire et je vérifie que rien ne manque. Je suis très anale à propos de ce genre de choses. »

C’est sa routine matinale relaxante, et elle vérifie sa pension « tous les jours aussi. »

Stephens, se dit distinct de la moyenne des 26 ans, elle suppose. Ce qui est sur, c’est qu’elle s’assure que son argent « ne va nulle part. »

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here