Sky Sports

Eddie Hearn, le promoteur d’Anthony Joshua a du démentir les rumeurs selon lesquelles son combattant aurait subi une attaque de panique avant sa défaite surprise samedi soir au Madison Square Guarden, à New-York.

Le boxeur voulait se retirer du combat après avoir eu une attaque de panique quelques instants avant son entrée qui a été retardée de plusieurs minutes.

Joshua, qui avait été gravement désorienté et déséquilibré lors de sa défaite a du retenir son père Richard furieux alors qu’il tentait de confronter Eddie Hearn sur le ring par la suite.

Le champion olympique était confus au cours du combat et a été entendu demander à son entraîneur Rob McCracken: « De quel round s’agit-il? Pourquoi est-ce que je me sens comme ça? »

Selon des sources, quelques jours avant le combat, AJ aurait été sérieusement blessé lors de l’entrainement par un champion d’Europe, raisons pour lesquelles il avait des marques sur le visage avant sa défaite.

Son père a fait une déclaration choc en confiant que son fils avait une commotion cérébrale avant le combat! Chose qui pourrait voir Eddie Hearn condamné à payer une grosse amende pour avoir divulguer une blessure avant-match.

Robert voulait que le combat de AJ soit annulé en raison de vertiges, mais Hearn aurait lancé « qu’il ira bien une fois qu’il sera dans le ring ».

Des témoins ont déclaré qu’il y avait beaucoup de mouvements dans le vestiaire avant le combat, et les médias qui d’habitude sont autorisés à accéder au vestiaire n’ont pas été autorisés cette fois-ci.

Les internautes ont vu Richard traverser le ring pour rejoindre son fils avant qu’il ne se retourne pour faire face à Hearn, se trouvant de l’autre côté d’une ligne de sécurité. « Non, c’est moi… je suis celui qui se bat », peut-on entendre AJ lancé à son père faisant un geste en direction du promoteur.

Mais Robert poursuit ses remarques à l’égard de Hearn et à un moment donné, on l’entends clairement jurer dans sa direction.

Finalement, AJ a réussi à calmer son père et à l’éloigner de la confrontation. Il a ensuite déclaré: « La colère de mon père est une réaction naturelle. »

Hearn qui est sous le coup des projecteurs, a déclaré à Sportsmail lundi soir que AJ n’a pas été blessé par ses partenaires et que Kabayel n’avait jamais participé à un combat.

Joshua a également refusé de faire des excuses pour sa première défaite chez les professionnels.

Hearn a dementi les révélations sur Twitter: « Attaque de panique? J’ai entendu toutes sortes de choses, il n’y avait aucun problème avant d’entrer dans le ring. »

Il a écarté toutes les spéculations concernant la santé de AJ avant le combat à New York et a également précisé que son équipe a déclenché « la clause de rematch contractée avec Andy Ruiz ».

Il a ajouté que le combat aura lieu dans la période de novembre ou décembre « dans un lieu à confirmer prochainement. »

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here